AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 When Cinderella die [ PV Samaël ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sena Wilhelm

Sena Wilhelm

Nombre de messages : 351

When Cinderella die [ PV Samaël ] Empty
MessageSujet: When Cinderella die [ PV Samaël ]   When Cinderella die [ PV Samaël ] EmptyLun 21 Sep - 21:57

    Elle avait terminé son travail, les mains encore couverte du sang de sa victime, elle se dirigea vers sa salle de bain. Comme elle pouvait se dégoûter parfois … Sena se dévêtit en vitesse et entra sous la douche, le contact de l’eau froide sur sa peau chaude la fit frémir, les larmes se mêlèrent bien vite aux gouttes. La Hunter se ressaisit après cette légère perte de contrôle, elle devait se montrer solide pour rester dans la course et faire partie des meilleurs. Tels des chasseurs en compétition, les Hunters traquaient leur propre « gibier ». La blonde s’observa un instant dans le grand miroir, son reflet lui était devenu insupportable depuis longtemps ! Dès sa sortie de Stonewall, elle n’avait plus eu le courage de se scruter dans le fond des yeux. Son métier, sa vie sentimentale et sa vie en général … Tout s’envolait ! Sena avait parfois l’impression de ne plus rien contrôler dans sa vie. Une vulgaire marionnette abandonnée à des mains malveillantes. C’était son cas ! Qui à l’époque de Stonewall aurait pu imaginer que la douce et candide demoiselle deviendrait ce qu’elle était désormais ? Même Robin n’aurait pu l’envisager !

    Sena soupira et passa dans sa chambre, cette pièce sombre et froide lui rappelait son petit coin de paradis au Centre. Un sourire se dessina sur les lèvres de la miss, elle avait tué un homme aujourd’hui ! De sang froid qui plus est. Mais elle gardait le sourire et son optimisme n’en était que légèrement entaché. Une vie perdue mais peut-être des dizaines voir des centaines de préservée ! La Hunter partait de ce principe pour pouvoir continuer à avancer et faire entrer les balles dans les crânes … Sena attrapa rapidement une petite robe noire, simple et légère. Là où elle allait, il fallait qu’elle passe inaperçue ! Surtout pas besoin de se faire remarquer par des idiots qui la saoulerait toute la soirée. La jeune femme avait envie de calme et d’alcool, pour faire passer les mauvais souvenirs. Elle attacha rapidement ses cheveux en un chignon dont quelques mèches retombèrent de chaque côté de son visage. Quelques petits détails plus tard, elle était prête pour sortir ! La blonde attrapa son sac à main, elle savait quels genres d’êtres se cachaient dans les coins sombres de cette ville … Sortir sans son arme était du suicide.

    Le froid l’attaqua quelques minutes après sa sortie, il était sadique ! Elle n’avait rien senti en franchissant la porte, elle avait même fais assez de pas pour s’éloigner de chez elle. Et soudainement, des rafales de vent s’étaient succédé pour faire geler la demoiselle sur place. Peu lui importait ! Sena savait où elle devait aller et l’endroit était proche. Elle passa par le chemin habituel et arriva dans le Night’s Lights. La Hunter avait fais des efforts pour ne pas être remarquable et pourtant tous les regards se tournèrent vers elle lorsqu’elle marcha jusqu’au bar. Elle s’y installa et un charmant barman vint lui demander ce qu’elle désirait. Sena l’observa quelques minutes avec un large sourire aux lèvres, dans ses yeux se lisaient une profonde gentillesse. L’homme fut surpris d’entendre ce qu’elle commanda :

    « - Je prendrais la spécialité du soir ! »

    Cette option changeait chaque soir mais le seul point commun qu’elles aient toutes était leur taux d’alcool bien élevé ! Le barman scruta la demoiselle, elle semblait si jeune et si fragile. Que ferait-il s’il lui servait ça et qu’elle s’écroulait ? Il ne pouvait risquer de la laisser dans un tel endroit boire ce genre de chose … Cette fille était certainement inconsciente de ce qu’elle faisait. Sena lui lança un regard moins attendrissant, une lueur d’impatience. Elle détourna le regard, il fallait toujours quelques instants aux barmans pour comprendre qu’elle n’était pas une petite fille égarée. Ses yeux passèrent sur la foule, des hommes en grande majorité. Les strip-teaseuses n’étaient pas encore sur scène mais ils étaient déjà tous prêts. Sena leva les yeux au ciel et plongea dans son verre, bu une gorgée et avala de travers. Le barman soupira en secouant la tête.

    *Pas lui !? Pas lui … Ici et ce soir !?*


    Sena reposa son verre sur le comptoir, un homme était assis loin d’elle. Seul et à première vue pensif. La jeune femme sentit la colère monter en elle, il l’exaspérait ! Bien évidemment, il fallait qu’elle le croise après avoir commis un meurtre … La Hunter n’en pouvait plus toute cette rage devait sortir et lui, il était parfait comme cible ! La belle avala le reste de son verre d’un trait sous les yeux médusés du client à sa gauche. L’alcool, elle avait appris à supporter avec le temps. Sena sauta sur ses pieds et s’avança d’un pas décidé vers le jeune homme bien mystérieux. Il était assis et n’avait rien demandé … Et certainement pas de subir les foudres d’une furie. Mais le problème avec la belle blonde est qu’elle ne demande jamais l’autorisation des gens pour s’incruster dans leur vie ! Sena prit place face à lui, un grand sourire aux lèvres.

    « - Bonsoir Samaël ! »


    Il ne fallait surtout pas se méprendre, dans son attitude et même dans le sourire, il n’y avait rien de sympathique ! Pas une once de gentillesse. Ce qu’elle ressentait pour lui se résumait à de la haine et du dégoût. Il l’avait toujours considérée comme du vent, une personne invisible devant laquelle on passe sans se soucier des conséquences. Les conséquences ? Elle avait eu le cœur brisé ! Mais ça n’en faisait qu’un de plus sur sa longue liste des hommes qui ont détruis le peu d’estime qu’elle avait envers la gente masculine. Désormais, elle ne se fixait plus et les illusions étaient terminées ! Mais le Samaël ne s’était pas contenté de lui faire du mal à elle ! Il s’était attaqué à Robin, la seule et unique personne qui ait toujours été là pour Sena et ça … c’est la pire erreur qu’il n’ait jamais commise. La jeune femme l’observa une seconde de plus, il avait énormément changé depuis Stonewall. Adieu l’adolescent rebelle et inaccessible. Bonjour l’adulte mystérieux et glacial. Ce qu’il avait à l’intérieur comme ce qu’il avait à l’extérieur n’intéressait plus Sena, elle voulait se vider l’esprit et surtout la conscience !

    « - ça fait longtemps n’est-ce pas ? Et comment va-t-on frère ? »


    L’entrée en matière qui frappe le point sensible. Sena n’avait pas peur de Samaël et encore moins de sa colère, elle était prête à lui arracher la tête s’il le fallait ! Mais … S’il n’avait pas changé depuis le Centre, il ne perdait pas son sang froid aussi facilement. De toute façon ce n’était pas le but ultime, elle se fichait que ça lui fasse quelque chose ou pas ! Elle allait venger Robin, se venger et peut-être qu’à la fin de l’entrevue elle lui collerait une gifle ou une balle entre les deux yeux. Qui sait ? C’est ça les risques du métier. Sena tenta de lire en lui, comme elle le faisait avec tout le monde mais ce n’était pas aussi simple avec Samaël ! Rien n’avait jamais été aisé avec lui … Capter son regard était un énorme défi, lire en lui était tout simplement impossible. Pour les gens n’étant pas doté d’une compétence particulière bien sûr. Sena ne faisait pas partie de ce groupe de personne mais son don, elle le préservait pour plus tard ! Lorsqu’elle en aurait véritablement besoin.

    « - J’espère que tu es content de me revoir ! Moi je le suis … J’ai beaucoup, beaucoup de choses à te dire ! Des nouvelles à te faire parvenir et des secrets à partager ! »


    Elle avait baissé le volume de sa voix à la fin de sa phrase, pour donner un sens confidentiel à ses dires. Mais il n’y avait rien à cacher ! Sena avait envie de hurler et de faire savoir à tout le monde quelle ordure était l’homme assis en face d’elle. L’inconvénient était que la plupart des gens présents dans ce lieu l’était aussi … Alors à quoi bon ? La blonde aurait d’autres occasions ! Pour le moment, elle devait le mettre mal à l’aise au possible et s’occuper de son cas. Tout en finesse et en utilisant tout son savoir faire. Lorsqu’elle songeait à l’époque de Stonewall où elle n’osait pas l’approcher, ça la faisait rire. Aujourd’hui plus rien ne l’arrêterait ! Être une Hunter n’était peut-être pas si mauvais ?

Revenir en haut Aller en bas
Samaël L. Harlow

Samaël L. Harlow

Féminin Nombre de messages : 1342
Credits : Maybe tomorrow

B l a c k O u t
P o u v o i r s: Electrokinésie
R e l a t i o n s:

When Cinderella die [ PV Samaël ] Empty
MessageSujet: Re: When Cinderella die [ PV Samaël ]   When Cinderella die [ PV Samaël ] EmptyMar 22 Sep - 18:04


    La journée s’était terminée comme elle avait commencé : mal. Tout juste revenu de Dublin où il avait vainement couru après une Witch qui lui avait échappée, Samaël avait tenté de prendre contact avec Haniel, sans y parvenir. En descendant dans le métro, il était tombé sur une Inquisitrice et avait du faire rapidement demi-tour avant qu’elle ne l’aperçoive. Il avait parcouru la ville de long en large sans arriver à se décider à rentrer, hésitant à aller voir Ange dans son appartement. Elle lui manquait et il avait envie de la serrer contre lui … Mais au lieu de se diriger vers elle, il avait tourné ses pas vers les bas quartiers de la ville. Une nostalgie écrasante l’avait saisi, lui faisant regretter le temps où il avait pu rêver à une vie tranquille et stable. A présent, il ne savait pas comment appréhender son avenir, et évitait d’y penser trop longtemps. Son existence avait volé en éclats un mois plus tôt, emportant celle qu’il considérait comme l’amour de sa vie, sa meilleure amie, son travail et la plupart de ses amis. A présent, seuls la vengeance et l’espoir de pouvoir réveiller Lilith guidaient ses pas. Le reste avait disparu dans un brouillard qui ne l’intéressait plus …
    Samaël était entré dans le bar avec réticences, mais s’était dirigé sans hésiter une seule seconde vers un des fauteuils, dans l’ombre. Il n’aimait pas cet endroit, qui était un véritable antre voué à la débauche et à toutes sortes de perversion. Mais c’était également ici que beaucoup de Witches se donnaient rendez-vous, en relative sécurité, loin des oreilles indiscrètes des Hunters. Il avait découvert ce pub par pur hasard en pistant une Witch, deux ans plus tôt, et évitait d’y revenir. Mais ce soir, en laissant traîner ses oreilles, il pourrait peut-être apprendre quelque chose d’intéressant … Et c’était toujours mieux que d’errer dans Londres sans se décider à rentrer.
    Un verre de whisky dans une main et une cigarette dans l’autre, Samaël observait les gens autour de lui, laissant ses pensées dériver. L’avantage à être ici, c’est qu’il pouvait rester seul sans que cela ne pose de problème à personne. La clientèle étant en grande majorité des hommes, il y avait peu de risque qu’une ingénue tente de lui faire la conversation …

    « Bonsoir Samaël ! »
    Il n’eut pas besoin de lever les yeux pour reconnaître la voix qui venait de s’adresser à lui, et il ne prit donc pas la peine de tourner la tête vers elle. Ce soir, il n’avait absolument pas envie de discuter, et surtout pas avec Sena. Son ancienne amie qui devait sans doute le détester, et qui l’avait abordé ce soir pour des raisons obscures qu’il ne saisissait absolument pas … Cela faisait des mois qu’ils ne s’adressaient plus la parole, avant même que Robin ne tire sur Lilith. Ce soir n’était sans doute pas une reprise de contact amicale, même si elle lui avait adressé la parole sur un ton tout à fait courtois.
    Il ne répondit pas et se contenta de tirer une bouffée de sa cigarette, les yeux fixés aux jambes de Sena. Quelques années plus tôt, elle détestait quand il agissait de la sorte, et finissait toujours pas s’en aller sans qu’il ait eu besoin de prononcer un seul mot. Pourquoi se fatiguer à lui parler quand il était clair qu’il n’en avait pas envie ? Ce soir il ne se faisait pourtant aucune illusion : comme lui, elle avait bien changé depuis leur sortie de Stonewall …

    « Ca fait longtemps n’est-ce pas ? Et comment va ton frère ? »
    Les doigts de Samaël se crispèrent sur sa cigarette, manquant de la réduire en miette, pourtant il ne leva toujours pas les yeux vers elle. Effectivement, elle avait changé. Six ans plus tôt, elle n’aurait jamais osé lui poser ce genre de question, sans doute trop apeurée pour ça. Et si en temps normal il aurait été satisfait qu’elle ait gagné en courage, il ne ressentait qu’une immense exaspération pour elle.
    « Je te laisse deviner comment va mon frère depuis que Robin a tué sa fiancée. » Lâcha-t-il d’un ton froid.
    Ils avaient décidé que Lilith devait passer pour morte aux yeux de l’Organisation, afin que personne ne tente de rechercher son corps. Un mensonge qui n’était pas si éloigné de la vérité, et que Samaël n’avait absolument aucune difficulté à faire passer pour vrai. Il avait eu tellement mal le premier jour, en croyant qu’elle était morte, que quand il avait appris qu’elle n’était que dans le coma, son soulagement n’avait pas été aussi grand qu’il l’aurait souhaité. Tant qu’elle n’avait pas ouvert les yeux, elle ne vivait plus pour lui. Et cette pensée ravivait chaque jour en lui une douleur immense, comme marquée au fer rouge dans chacune de ses cellules. Que Sena vienne en discuter aussi naturellement, comme si elle parlait de la pluie et du beau temps, lui donnait des envies de meurtre. La mort de Lilith ne l’avait donc pas affectée, même pas un minimum ? N’y avait-il pas eu un temps où elle était amie avec Lilith ? Une telle hypocrisie le mettait hors de lui. Et pourtant, il gardait la même façade de froide indifférence, la seule qu’il pouvait conserver sans risquer de perdre son calme. Elle pouvait tenter de jouer avec lui, mais elle n’avait pas assez grandi pour y arriver.

    « J’espère que tu es content de me revoir ! Moi je le suis … J’ai beaucoup, beaucoup de choses à te dire ! Des nouvelles à te faire parvenir et des secrets à partager ! »
    Samaël leva les yeux au ciel de façon à ce qu’aucune ambigüité ne puisse subsister sur ce qu’il pensait d’elle et de son blabla incessant. Il voulait plus que tout qu’elle cesse de lui parler et qu’elle retourne à ses occupations, mais ses petites techniques d’adolescents ne marchaient malheureusement plus sur elle, et elle semblait avoir très envie de s’accrocher, ce soir. Elle était plus maline qu’il ne l’avait pensé, elle avait compris qu’elle l’agaçait et elle s’accrochait pour le faire enrager.
    Le jeune homme fit tourner son verre de whisky entre ses doigts, se perdant dans la contemplation du liquide ambré, avant d’en descendre le contenu d’une traite. La brûlure dans sa gorge lui fit du bien, ramenant ses pensées sur une voie plus accessible, et il prit une profonde inspiration avant de répondre à Sena.
    « Pour ne rien te cacher, tu es en train de ruiner ma soirée. Si c’est ta façon d’aborder les hommes que tu veux mettre dans ton lit, je t’arrête tout de suite : ça ne marchera pas avec moi. Ca n’avait déjà pas marché quand nous étions adolescents, pourquoi est-ce que j’aurais brusquement changé d’avis ? » Dit-il d’un ton sec, un mince sourire ironique sur les lèvres.
    Puisqu’elle voulait mettre sur le tapis les sujets sensibles, autant y aller franchement. Il savait pertinemment qu’elle avait eu le béguin pour lui, des années plus tôt, et il ne s’en était jamais soucié. Elle ne lui avait jamais paru attirante, même quand il la considérait encore comme son amie. A présent qu’elle ne l’était plus, il allait se faire une joie de lui rappeler cette humiliation de jeunesse. Puisqu’elle tenait tant à discuter avec lui, elle n’avait vraiment pas besoin de faire semblant d’être aimable : lui ne s’embarrasserait jamais de telles considérations avec elle.

_________________
    Here are the memories
    As empty as my life has slowly become
    Times changed forever that night
    Leaving only empty memories
Revenir en haut Aller en bas
Sena Wilhelm

Sena Wilhelm

Nombre de messages : 351

When Cinderella die [ PV Samaël ] Empty
MessageSujet: Re: When Cinderella die [ PV Samaël ]   When Cinderella die [ PV Samaël ] EmptyMar 22 Sep - 21:13

    La première réaction de Samaël arracha un sourire à Sena, il avait si peu changé ! Alors qu’elle avait presque tout perdu de son adolescence … Lui, était resté fidèle à lui-même. La blonde pouvait lui trouver bien des défauts mais pas celui-là ! Elle était assez contente de voir que tout le monde ne faisait pas de son passé une vulgaire tâche sur un beau portrait. Bien évidemment, il ne devait pas savoir qu’elle éprouvait une once de sympathie à son égard à présent ! Samaël avait fais du mal à Robin et pour ça, il devait oublier une quelconque possibilité d’entretenir une relation amicale avec Sena. La seule solution pour eux était l’affrontement ! La Hunter avait longtemps cherché une excuse pour se le mettre à dos et désormais, elle en avait une. Une raison qui pourrait la pousser à commettre des actes sévèrement répréhensibles. La jeune femme l’observa un instant en silence, scrutant ses réactions et appréhendant ses réponses. Lorsqu’il prononça le prénom de sa meilleure amie, un frisson la parcourut de la tête aux pieds. Il osait ? Le minable ! Il avait essayé de la tuer et il se permettait encore de dire son nom sans en éprouver le moindre remord … La moindre tristesse ? Le feu qui illumina les yeux de Sena la rendit plus dangereuse que jamais.

    Ce calme légendaire qu’il avait toujours préservé la laissait admirative auparavant, ce sang froid dont il faisait preuve. Tout ça formait son propre caractère, ses petits détails bien à lui … Ce qu’elle aimait chez lui ! Sena aimait la distance qu’il imposait entre eux, ce silence de mort qu’il lui faisait subir, ce regard rêveur et évasif qu’il posait sur elle et surtout … Surtout le mouvement de ses lèvres qui remuent légèrement lorsqu’elles s’entrouvrent. Depuis si longtemps elle le scrutait avec attention, dans l’espoir de voir ce petit haussement de lèvres qui la rendait presque euphorique. L’amour l’avait rendue aveugle … Et stupide ! Quelques années et des expériences catastrophiques plus tard, elle ne croyait plus au Prince Charmant et au grand amour. C’est du moins ce qu’elle faisait croire à tout le monde. Robin était la seule à savoir véritablement la position sentimentale de la blonde ! Elle savait à quel point Sena était déchirée, combien son cœur avait souffert. Rien ni personne n’avait le droit de faire du mal à sa meilleure amie, son seul et unique soutien sur cette Terre si cruelle et sadique. La demoiselle n’était pas devenue suicidaire ou dépressive, elle était simplement réaliste ! Les défaites dans quelques domaines que ce soit : Elle n’en pouvait plus.

    Samaël attira son attention en s’intéressant soudainement à son verre et au liquide à l’intérieur de celui-ci. Tournant l’objet entre ses doigts comme s’il avait une importance à ses yeux, Sena n’était pas surprise … Il partait si souvent dans ses rêveries à Stonewall que le voir s’évader loin dans ses pensées ne l’étonnait plus. Il avala sa boisson d’un trait et la belle fronça les sourcils, il se donnait du courage … Mauvais signe ! Attention avis de tempête sur le Night’s Lights ! Sa première remarque la fit sourire, ce n’était pas le but mais tant pis pour lui. Sena jouait l’égoïste ce soir, les sentiments du jeune homme ne comptaient pas. La deuxième fut moins plaisante … Alors il n’avait rien compris !? Samaël était loin d’être stupide, il avait compris pourquoi elle était là ! La Hunter s’efforça de préserver son calme, serrant les doigts autour de son nouveau verre. La troisième fut la bonne … Alors ils en étaient là ! Sena poussa un petit rire, encore une fois toute joie s’en était évadée. Ne restait dans ce rire qu’une ombre de déception de profonde tristesse. La demoiselle leva les yeux vers Sam’, il lui avait fais mal … Il avait même fais mieux ! Il avait touché le point sensible, elle se serait mise à pleurer à l’époque de Stonewall.

    « - J’ai dis adieu à Ange … Robin a failli se faire tuer … Je n’ai plus de nouvelles de ton frère … Lilith est morte … La seule personne stable et identique à l’époque, c’était toi ! Toi et ton calme, toi et ta dignité. Toi et ta gentillesse. Mais non … Toi aussi tu as changé ! Toi aussi tu es parti. Maintenant vas-y fou toi de moi si ça peut t’amuser. Je n’ai pas encore tiré un trait sur le passé parce que je vous aimais … Je m’en fous de ce que tu penses de moi maintenant ! Je vous considérez comme ma seule famille et vous n’avez même pas été foutu de penser à moi une seule seconde ! Vous vous êtes entretuez comme des animaux et moi je suis restée au milieu … Vous m’avez demandé de faire un choix, je l’ai fais ! Alors vas-y Sam, amuse-toi ! Amuse-toi bien si tu veux. Tu peux me faire autant de mal que tu le souhaites, j’encaisserais. Tu n’es plus le Samaël que j’ai connu … Tu n’as plus rien de MON Samaël, tu n’es plus la même personne ! Tu ne te serais jamais abaissé à vouloir me faire du mal et encore moins de cette façon-là ! »

    Les larmes aux yeux, la voix tremblante, elle baissa les yeux. Sena avait joué le cœur de pierre trop longtemps ! Tout était sorti comme l’eau coule le long de la rivière, elle n’avait même pas eu besoin de réfléchir ou de choisir ses mots, ils étaient venus tout naturellement. Elle ne regrettait pas, elle avait parlé avec son cœur ! C’était ses sentiments qui s’étaient exprimaient. Samaël n’avait plus rien de celui qu’elle avait aimé à Stonewall. Il était devenu un minable parmi tant d’autres … Un de ceux qui se fixent un but ridicule et qui s’entêtent à vouloir l’obtenir. Sena ne retrouvait plus l’adolescent rêveur, rebelle et ambitieux d’autre fois. Il était devenu un adulte blasé et dégoûté de la vie. Cet homme-là, même dans son lit elle n’en voudrait pas ! La blonde secoua la tête, elle pouvait encore lui jeter des horreurs à la figure mais elle ne devait pas bousculer l’ordre des choses. Les insultes, la colère, l’agression … Tout se succédait lentement mais sûrement.

    Sena réalisa à quel point tous ses efforts avait été réduis à néant ! L’adolescente fragile était ressortie du plus profond d’elle-même pour parler de la sorte à Samaël … Ce n’était pas La Hunter mais l’élève soumise qui s’était adressée au jeune homme. De toute façon, il n’avait jamais pris la peine de l’écouter auparavant pourquoi le ferait-il désormais ? La jeune femme ne se faisait pas d’illusion, celui qu’elle avait en face d’elle ne ressentait rien qui ressemble à des doutes ou des remords car il avait perdu toute possibilité de ressentir quelque chose. Il était devenu : Inhumain ! Les larmes disparurent des yeux de la demoiselle, c’était fini de se ridiculiser. Qu’il se moque d’elle autant qu’il le souhaitait, il pouvait même lui dire qu’il l’avait toujours trouvée repoussante et que ça l’avait amusé de la voir tout faire pour l’attirer. Elle accepterait, se tairait et lorsqu’il aurait fini, lui collerait une balle entre les deux yeux. C’était aussi simple que ça ! Personne ne lui en voudrait pour avoir débarrassé la Terre de quelqu’un comme lui … Personne excepté Robin.

    « - Je ne l’ai jamais aimée ! Lilith ! Elle aurait pu vouloir se rapprocher de nous … Nous étions prêtes à l’accepter. Mais elle préférait jouer à la balance entre toi et lui ! Je suppose que ça c’est fini très mal pour vous deux, non ? Ça doit être dur de devoir remonter le moral de son frère tout en étant aussi démoli que lui … C’est vrai non ? Elle te manque ? Pourquoi, parce que tu n’as pas eu l’occasion de la mettre dans ton lit avant ton frère ? J’ai peut-être raté un épisode … Tu l’as peut-être déjà mise dedans. Et lui aussi, qui sait ! »

    Sena n’avait aucune honte, aucun remord sur ce qu’elle venait de dire. Elle s’abaissait à ça, oui ! Elle s’abaissait à insulter la mémoire d’une morte pour faire du mal à Samaël. Parce qu’ils la traînaient tous dans la boue ! Lui, Robin, Ange, Haniel, Lilith et tous les autres. Ils s’amusaient à la déchirer et éparpiller les morceaux de son cœur aux quatre coins du monde. Ils devaient bien s’amuser, non ? Sena était une civile plongée dans la plus chaotique et déroutante des guerres, pire encore qu’une guerre mondiale. La blonde restait impuissante face aux problèmes de ce qui avait été sa famille ! Sa seule et unique famille … Les seules personnes qu’elle ait jamais pu compter comme des proches. Par leur faute plus rien n’était stable dans sa vie, par leur faute elle avait été une nouvelle fois détruire, par leur faute elle avait une seconde fois perdu une famille ! Maintenant Sena n’en pouvait plus. Ceux qui avaient comptés un jour plus que quiconque dans son cœur étaient devenus invisibles, effacés de sa mémoire. Seule Robin faisait encore partie de son passé ainsi que de son présent.

    « - Je vous hais pour ce que vous m’avez fais ! Je vous hais tous et un jour je vous le ferais payer ! À chacun d’entre vous … Votre égoïsme, je jure que je vous le ferais regretter. »

    Et sur ces mots prononcé avec rage et intensité, elle avala une gorgée de son second verre d’alcool.

Revenir en haut Aller en bas
Samaël L. Harlow

Samaël L. Harlow

Féminin Nombre de messages : 1342
Credits : Maybe tomorrow

B l a c k O u t
P o u v o i r s: Electrokinésie
R e l a t i o n s:

When Cinderella die [ PV Samaël ] Empty
MessageSujet: Re: When Cinderella die [ PV Samaël ]   When Cinderella die [ PV Samaël ] EmptyMer 23 Sep - 21:24

    Il sentit plus qu’il ne vit que Sena perdait peu à peu son calme, mais il ne leva toutefois pas les yeux vers elle. Il fit signe au barman de lui amener un autre verre, et ce dernier s’exécuta avant que Sena ne commence sa grande tirade. Alors qu’elle se mettait à balbutier, il s’alluma une autre cigarette et la porta nonchalamment à ses lèvres, absolument pas touché par ce qu’elle lui disait.

    « J’ai dis adieu à Ange … Robin a failli se faire tuer … Je n’ai plus de nouvelles de ton frère … Lilith est morte … La seule personne stable et identique à l’époque, c’était toi ! Toi et ton calme, toi et ta dignité. Toi et ta gentillesse. Mais non … Toi aussi tu as changé ! Toi aussi tu es parti. Maintenant vas-y fous toi de moi si ça peut t’amuser. Je n’ai pas encore tiré un trait sur le passé parce que je vous aimais … Je m’en fous de ce que tu penses de moi maintenant ! Je vous considérais comme ma seule famille et vous n’avez même pas été foutu de penser à moi une seule seconde ! Vous vous êtes entretuez comme des animaux et moi je suis restée au milieu … Vous m’avez demandé de faire un choix, je l’ai fais ! Alors vas-y Sam, amuse-toi ! Amuse-toi bien si tu veux. Tu peux me faire autant de mal que tu le souhaites, j’encaisserais. Tu n’es plus le Samaël que j’ai connu … Tu n’as plus rien de MON Samaël, tu n’es plus la même personne ! Tu ne te serais jamais abaissé à vouloir me faire du mal et encore moins de cette façon-là ! »
    Quand elle s’arrêta enfin de parler, il eut la très nette impression d’être revenu dix ans en arrière, et d’avoir en face de lui Elise, la frêle jeune fille toujours sur le point d’éclater en sanglots. Il n’avait plus en face de lui une Hunter, ni même une femme, seulement une pauvre fille paumée qui faisait tout son possible pour raccrocher les morceaux brisés de sa vie. Dix ans plus tôt, il avait de la considération pour elle. Même si elle avait une tendance au sentimentalisme qu’il n’appréciait pas vraiment, il avait toujours apprécié son franc-parler et son courage. Elle était différente d’Ange et de Robin, mais elle avait fait ses preuves de nombreuses fois et méritait autant que les autres de faire partie de leur petit groupe. Aujourd’hui, il n’arrivait plus à la voir de cette façon, elle était devenue exactement le genre de personne qu’il ne pouvait pas supporter.

    « Pauvre petite, c’est vraiment atroce ce qu’il t’arrive. » Lâcha-t-il d’un ton narquois. « Si tu es restée la seule de notre groupe à ne pas pouvoir faire de choix, qu’est-ce que tu veux que j’y fasse ? Que je compatisse ? Tu es faible, Sena. »
    Il tira une dernière bouffée de sa cigarette avant de l’écraser dans le cendrier sur la table devant lui, et en alluma immédiatement une troisième.
    « Tu es tellement égoïste que tu ne te rends pas compte de la réalité. A quel moment est-ce que tu as cessé de comprendre qu’on ne jouait plus ? Quand des gens meurent, excuse-moi si je ne me soucie plus de ta sensibilité. Je te le confirme Sena, nous ne pensons absolument plus à toi. Et finalement, ça vaut beaucoup mieux pour tout le monde. »
    Il était absolument ébahi de la façon dont elle voyait les choses. Elle se fichait totalement que Lilith soit morte ou que ce soit Robin qui l’ait tuée. Tout ce qu’elle voyait, c’était que son confortable petit groupe d’amis s’était dessoudé, et qu’elle se retrouvait seule pour la première fois. Plus elle lui parlait, et plus il trouvait de raisons de la détester.

    « Je ne l’ai jamais aimée ! Lilith ! Elle aurait pu vouloir se rapprocher de nous … Nous étions prêtes à l’accepter. Mais elle préférait jouer à la balance entre toi et lui ! Je suppose que ça c’est fini très mal pour vous deux, non ? Ça doit être dur de devoir remonter le moral de son frère tout en étant aussi démoli que lui … C’est vrai non ? Elle te manque ? Pourquoi, parce que tu n’as pas eu l’occasion de la mettre dans ton lit avant ton frère ? J’ai peut-être raté un épisode … Tu l’as peut-être déjà mise dedans. Et lui aussi, qui sait ! »
    Samaël se figea en l’entendant parler, muet de stupeur à mesure qu’elle débitait des insanités. La cigarette qu’il venait de porter à sa bouche s’embrasa soudain dans une myriade d’étincelles, et il dut faire un énorme effort pour ne pas carboniser également l’idiote en face de lui. Il éparpilla les cendres de sa cigarette entre ses doigts, reprenant laborieusement sa respiration pour tenter de calmer la colère qui venait de l’étreindre brutalement. Il aurait voulu coller son poing dans la figure angélique de son ancienne amie, pour le simple plaisir de lui faire ravaler les horreurs qu’elle venait de lui sortir. Il savait pertinemment qu’elle avait dit ça dans le but de l’énerver, pour le faire sortir de ses gonds et avoir une excuse valable pour se défendre une fois qu’il l’aurait attaquée, et c’était la seule raison qui faisait qu’il ne perdait pas son calme. Mais l’entendre proférer de telles aberrations, sous-entendre qu’il avait pu coucher avec Lilith … Il ne supportait pas qu’on dise du mal d’elle, et les premières insultes de Sena avaient déjà énormément de mal à passer, mais elle était allée beaucoup plus loin… Bien trop loin. Comment pouvait-elle oser penser à une chose pareille ? Elle lui sortait de grands discours sur leur amitié, se lamentait de ne plus être proche d’eux, puis proférait des énormités que seule la haine pouvait justifier … Elle était complètement folle.
    A nouveau, il vida son verre d’un trait avant de pouvoir retrouver le calme qui lui permettrait de répondre sans commettre de meurtre. Ses mains tremblaient violemment et il avait une furieuse envie de fumer une nouvelle cigarette, mais il savait que tout ce qu’il toucherait serait réduit en miette par son pouvoir. Mais avant qu’il n’ait pu dire un mot, elle se remit à jacasser.

    « Je vous hais pour ce que vous m’avez fais ! Je vous hais tous et un jour je vous le ferais payer ! À chacun d’entre vous … Votre égoïsme, je jure que je vous le ferais regretter. »
    « C’est ça, donne-nous des leçons d’égoïsme, toi l’éternelle gamine qui n’a jamais réussi à grandir pour voir plus loin que le bout de son nez. Je meurs d’envie que tu essayes de me faire payer mes fautes, rien que pour avoir le plaisir de te montrer ce qu’est la vraie douleur. Je pensais que tu avais changé et que le monde t’avait ouvert les yeux, mais même si tu te pavanes avec ton uniforme et que tu tues des Witches à tour de bras, tu es restée la fille faible que tu as toujours été. Tu me fais pitié. »
    Il reposa son verre sur la table d’un geste brusque et planta enfin ses yeux dans ceux de la jeune femme, la défiant de mettre immédiatement ses menaces à exécution. Elle venait de perdre tout le peu d’estime qu’il gardait d’elle, et il se ferait un véritable plaisir de lui faire regretter ses paroles. La seule chose qui le retenait, c’était le lieu, bien trop peuplé à son goût. Même s’il reconnaissait pas mal de Witches autour de lui et qu’il était certain que ces derniers seraient absolument satisfaits de voir deux Hunters s’écharper devant eux, il ne voulait pas se donner en spectacle … Et prendre le risque que d’autres Hunters débarquent. Il était armé, comme toujours, mais il ne pourrait pas faire face à toute une escouade de ses anciens collègues.

_________________
    Here are the memories
    As empty as my life has slowly become
    Times changed forever that night
    Leaving only empty memories
Revenir en haut Aller en bas
Sena Wilhelm

Sena Wilhelm

Nombre de messages : 351

When Cinderella die [ PV Samaël ] Empty
MessageSujet: Re: When Cinderella die [ PV Samaël ]   When Cinderella die [ PV Samaël ] EmptySam 26 Sep - 15:47

    Ce n’était plus Sena mais Elise qui prenait la parole, qui réagissait. La Hunter n’était plus, laissant place à la fragile adolescente. Samaël avait tout à fait raison … Elle n’était qu’une pauvre fille paumée qui faisait tout son possible pour raccrocher les morceaux brisés de sa vie. Elle n’avait même plus envie de le cacher ! Le jeune homme ne semblait pas comprendre qu’ils ne pouvaient pas tous vivre avec seulement leur égoïsme et leur petit bonheur personnel. Elise était altruiste, douce et sensible. C’était dans sa nature de penser aux autres, de vouloir leur bien et de vouloir les voir et les protéger ! Si vous lui enleviez ça … Elle n’était plus rien. La remarque ironique de Samy’ lui fit monter des larmes de rage aux yeux, comment osait-il lui faire ça à elle ? Toutes ces épreuves ne représentaient rien ? Pas la moindre importance aux yeux de Samaël ? La blonde le trouvait bien hypocrite … Lorsqu’il avait eu besoin d’elle, elle se souvenait parfaitement des yeux doux qu’il lui faisait. Alors ce n’était que du théâtre ? De la manipulation produite par un minable ? Elise soupira profondément car elle s’était replongée entièrement dans le passé, elle était redevenue l’idiote qui se fait piéger.

    La seconde remarque de Samaël la fit rire, oui elle l’était ! Faible, elle l’avait toujours été. Elise et Sena étaient parfaitement en accord sur ce point, elles possédaient toutes les deux un cœur et une conscience. Ces deux éléments inconnus aux yeux du jeune homme, titillaient bien trop souvent la demoiselle. Elle aurait aimé pouvoir lui en vouloir pour ses mots, ses remarques qui se voulaient blessantes ! Mais elles ne l’étaient pas … Elles étaient fondées. Sena afficha un sourire qui paraissait sadique, elle avait changé. C’était indéniable ! Le monologue de Sam’ l’interpella cependant. Elle n’avait jamais considéré leur amitié comme un jeu car à ses yeux, c’était du sérieux ! On ne peut plus sérieux … Lui, c’était un manipulateur et un profiteur. Et c’est là qu’il se trompait car Elise n’avait jamais considérait ce qui les liait comme un jeu ! Mort ou pas.

    Les remarques qu’elle émit à propos de Lilith lui donnèrent envie de vomir, ses propres dires la dégoûtait. Ce n’était plus Elise mais Sena qui parlait et prenait le contrôle, elle avait besoin de redresser la tête car il prenait le dessus ! La Hunter ne se laisserait pas marcher sur les pieds et elle se vengerait … Insulter une morte ne la dérangeait pas. Et le pire dans cette histoire était qu’au fond d’elle-même, elle pensait ce qu’elle disait ! Lilith ne s’était jamais intéressée à qui que ce soit d’autre qu’aux deux frères. Pas étonnant que le Sam’ soit si obsédé par cette pauvre fille … Ils avaient exactement la même vision du monde tout les deux ! Sena pouffa de rire, ses mots étaient tranchants et elle adorait ça ! Voir le petit chéri se tortiller de colère et de souffrance sur son siège la faisait jubiler. Oui, elle aimait ça … Bien plus qu’elle ne l’aurait imaginé ! La torture mentale était presque aussi amusante que la torture physique. L’attitude désespérée et désespérante du jeune homme la fit soupirer. C’était si blessant que ça ? Elise aurait souffert de voir son ami dans cet état, Sena s’amusait et en redemandait.

    Il y eut un dernier monologue provenant de Samaël, il tentait de préserver ce qu’il lui restait d’honneur … Elle lui faisait pitié ? Elle aurait été touchée si cela avait été vrai ! Sena était parfaitement consciente de ses actes, elle avait le contrôle. Lui ne contrôlait rien dans sa vie … Il enchaînait les échecs et perdait tout ce à quoi il tenait ! Et c’était ce misérable qui voulait lui donner des leçons ? Qui la traitait d’enfant immature ? La blonde ne jugeait même pas utile de se défendre de ça, c’était tellement pitoyable … Elle appela le serveur qui lui apporta une fois de plus la même boisson qu’elle sirota peu à peu. L’ambiance qui régnait à leur table était électrique mais Sena avait retrouvé son calme. Désormais c’était le petit Samy qui se tordait sur son siège, prêt à bondir sur la jeune femme au premier faux pas. Elle n’en ferait pas ! Elise avait des comptes à régler avec Lawliet pas avec cet homme qui n’était même pas l’ombre de ce qu’il avait été. Soudain elle comprit …

    « - Tu ne remarques pas à quel point tu as détruis ta vie ? Tu n’es plus rien ! Tu n’as plus personne ! Tu enchaînes les erreurs pour une fille qui se contre-fichait de toi … Pour une Witche dangereuse ! Pour un monstre ! »


    Elle avait frappé violemment du poing sur la table, faisant tourner tous les regards vers eux. Les autres clients semblèrent sous le choc de voir une telle rage émaner d’une si frêle et adorable personne. Sena n’en pouvait plus ! L’homme qu’elle avait en face d’elle l’horripilait ! Il considérait presque sa chère et tendre Lilith comme un archange. Mais ce n’était qu’une Witche, une meurtrière, une erreur ! Elle était morte et c’était mieux comme ça. Chaque individu était en danger lorsque cette folle à lier était présente. Sena n’en pouvait plus, l’envie de se ruer sur Samaël pour lui faire regretter ses actes et paroles la démangeait. Mais elle se retenait, les regards se tournaient peu à peu mais les plus curieux continuaient de les scruter. Le barman semblait sur ses gardes, prêt à intervenir s’ils en venaient aux mains … ou plus précisément aux armes ! La blonde n’en avait rien à fiche des gens qui l’observaient, la plupart d’entre eux étaient des obsédés en manque ou des Witches ! Elle n’avait rien à leur prouver, aucuns comptes à leur rendre.

    « - Et Adriel ? Tu sais … « L’erreur » que ta douce et innocente Lilith a commise !? Il ne représentait rien, lui ? Sa vie ne compte pas ? Et pourquoi celle de cette garce importe plus que la sienne ? Tu peux le dire ? Donne-moi une seule raison et je m’inclinerais ! »


    C’était un défi ! Sena était hors d’elle, ses mains s’étaient refermées pour former deux poings. Elle n’était pas violente généralement … Jamais ! Elle n’était jamais violente ! Mais Samaël dépassait les limites en considérant une Witche dangereuse et meurtrière comme une déesse. En tant que Hunter, il devait protéger l’espèce humaine et non pas la condamner ! Sena tenta de se calmer, de reprendre lentement ses esprits. Si elle perdait le contrôle son don causerait des dégâts … La blonde passa une main sur son front, il brûlait si fort ! Son visage était rouge de rage et ses dents étaient serrées, une intense douleur lui tiraillait la mâchoire tant elle s’efforçait de contenir sa haine. Le barman vint vers le duo, il fronça les sourcils et proposa poliment à Sena de lui resservir un verre … Toujours là pour faire du bénéfice ceux-là ! La demoiselle accepta bien volontiers, avalant le liquide dès qu’il fut dans son verre. Samy devait être dix fois plus en colère qu’elle mais tant pis ! Ce n’était pas de sa faute à elle si elle avait raison …

    « - En choisissant le camp de Lilith, tu deviens légalement ce que je dois pourchasser ! Sache que je me ferais une joie immense de trouer ton crâne d’idiot ignorant d’une dizaine de balles. »

    Elle se passa la langue sur les lèvres, se délectant de tout ce qu’elle pourrait faire subir comme torture physique à Samaël … Désormais, il était inscrit en lettres de sang sur sa liste noire.

Revenir en haut Aller en bas
Samaël L. Harlow

Samaël L. Harlow

Féminin Nombre de messages : 1342
Credits : Maybe tomorrow

B l a c k O u t
P o u v o i r s: Electrokinésie
R e l a t i o n s:

When Cinderella die [ PV Samaël ] Empty
MessageSujet: Re: When Cinderella die [ PV Samaël ]   When Cinderella die [ PV Samaël ] EmptyMar 13 Oct - 21:21

Désoléééééée pour le retard ! Je le referais plus, promis !

    Il fallait qu’il se calme, absolument. Ses mains tremblaient, et il avait de plus en plus de mal à retenir son pouvoir qui ne demandait qu’à exploser. Il ne se reconnaissait plus, depuis quelques temps. Comment pouvait-il se laisser aller si souvent à la colère brute ? Il avait toujours eu un contrôle de lui-même absolument parfait, ne laissant jamais – ou presque – ses émotions filtrer derrière les façades qu’il se construisait. Enfant, puis adolescent, il avait appris que garder ses émotions pour lui était la meilleure façon de se protéger des autres. Mais depuis qu’il était sorti de Stonewall, sa carapace se fendillait de plus en plus souvent … Et depuis l’incident de Lilith, il avait l’impression de ne plus avoir aucun contrôle sur lui-même. Certes, il ne supportait pas l’idée qu’elle puisse ne plus jamais revenir à la vie, et il ressentait une rage immense contre Robin. Deux choses qu’il expérimentait pour la première fois. Mais ce n’étaient pas des raisons suffisantes pour qu’il se laisse aller de la sorte.
    Sena essayait de le pousser à bout, et elle y arrivait superbement. Alors qu’il lui avait fallut quoi ? Cinq minutes ? Comment pouvait-il être déjà si énervé au bout de si peu de temps ? Même si elle proférait des horreurs, même si elle touchait chacune de ses blessures avec une justesse effarante, il n’était pas question que ça continue de la sorte. Elle n’était que Sena. Elle ne valait vraiment pas la peine qu’il perde contenance, ni qu’il se mette en danger.

    « Tu ne remarques pas à quel point tu as détruis ta vie ? Tu n’es plus rien ! Tu n’as plus personne ! Tu enchaînes les erreurs pour une fille qui se contre-fichait de toi … Pour une Witch dangereuse ! Pour un monstre ! »

    A nouveau, elle avait prit la parole, et à nouveau elle avait touché un point sensible en insultant Lilith. Mais Samaël se rendit compte avec satisfaction qu’au lieu de s’énerver d’avantage, sa colère commençait à diminuer. Il devait faire de gros efforts pour voir les choses comme il les avait toujours vues, pour se remettre dans cet état d’esprit qu’il connaissait si bien, mais l’effort payait. Il prit une nouvelle cigarette et la porta lentement à ses lèvres avant de l’allumer et d’inspirer longuement. Un infime sourire vint soulever le coin de ses lèvres et il posa ses yeux dans ceux de Sena sans lui répondre. Que pouvait-il lui répondre, de toute façon ? Si elle pensait que Lilith se fichait de lui, qu’elle continue de le penser, il savait pertinemment à quel point elle se trompait. Elle était amie avec lui depuis leurs premiers jours à Stonewall, avant qu’il ne rencontre qui que ce soit d’autre. Et leur amitié n’avait fait que se renforcer durant toutes ces années, jusqu’à maintenant. Jusqu’à ce qu’il soit le seul à pouvoir la calmer, quand même Haniel échouait … Sena ne pourrait jamais comprendre la profondeur d’un tel lien. Et il n’avait aucune intention d’essayer de lui expliquer.

    « Et Adriel ? Tu sais … « L’erreur » que ta douce et innocente Lilith a commise !? Il ne représentait rien, lui ? Sa vie ne compte pas ? Et pourquoi celle de cette garce importe plus que la sienne ? Tu peux le dire ? Donne-moi une seule raison et je m’inclinerais ! »

    Samaël inclina la tête sur le côté et plissa un peu les lèvres. Sur ce point, elle n’avait pas tout à fait tord. Pas tout à fait … Mais tord quand même. Pendant un instant, il hésita entre la laisser s’exciter toute seule ou lui donner une réponse. Maintenant que lui-même s’était calmé, il appréciait d’autant plus de la voir s’énerver. Elle devenait complètement ridicule … Comme tous ceux qui perdaient leur sang-froid. Elle qui savait jouer avec les émotions des autres ne savait pas contrôler les siennes, et c’était d’autant plus pitoyable.

    « Adriel est mort, soit. Mais tu as tué autant, sinon plus de personnes que Lilith. Des pères, des mères, des enfants, des amis … Leur mort a plongé énormément de gens dans le désespoir, mais tu ne t’en es jamais souciée. Parce que tu penses faire le bien en éliminant des monstres, comme tu dis. Mais qui es-tu pour juger la vie et la mort de quelqu’un ? »

    Il prit une nouvelle bouffée de sa cigarette et jeta un coup d’œil à son verre vide avant de reprendre :

    « Je ne suis pas meilleur que toi. Mais maintenant j’ai ouvert les yeux. C’est tout. »

    Il se souciait assez peu que cette raison soit suffisante pour elle, et d’ailleurs il se doutait bien qu’elle ne serait absolument pas réceptive à ce genre d’arguments. Elle avait été si bien conditionnée, comme il l’avait été pendant un moment … Mais il ne jouait plus à Dieu, maintenant. La mort, il la donnerait pour une seule raison totalement partiale : la vengeance. Les autres, ceux qu’il avait considéré comme des monstres, les Witches … Il les regardait différemment. Il en tuerait peut-être d’autre, un jour. Pour se défendre, ou pour se venger. Mais pas pour d’autres raisons.

    « En choisissant le camp de Lilith, tu deviens légalement ce que je dois pourchasser ! Sache que je me ferais une joie immense de trouer ton crâne d’idiot ignorant d’une dizaine de balles. »

    Samaël eut un large sourire et se leva pour faire face à Sena. Il l’observa pendant de longues secondes sans rien dire, détaillant son visage rouge de colère, ses yeux qui lançaient des éclairs, sa bouche tordue par la haine. Il se délecta de cette image d’une femme qui un moment était son amie.

    « Alors tue-moi. Ou du moins, essaye … »

_________________
    Here are the memories
    As empty as my life has slowly become
    Times changed forever that night
    Leaving only empty memories
Revenir en haut Aller en bas
Sena Wilhelm

Sena Wilhelm

Nombre de messages : 351

When Cinderella die [ PV Samaël ] Empty
MessageSujet: Re: When Cinderella die [ PV Samaël ]   When Cinderella die [ PV Samaël ] EmptyMer 4 Nov - 0:10

    L’atmosphère du lieu devenait étouffante, Sena glissa les doigts autour de son verre … Samaël avait énormément changé ! Ce n’était plus du tout celui qu’elle avait connu et l’homme qu’elle avait en face d’elle la dégoûtait complètement. La Hunter eut envie de se lever et de partir pour laisser cet inconnu seul avec ses idées de vengeance mais il en aurait été bien trop heureux ! Les paroles de la belle blonde faisaient du mal à Sam’ mais il avait enfin retrouvé son calme. Cela faisait du bien de retrouver une infime partie du jeune garçon qu’elle avait connu dans le passé ! Sena ne parvint à retenir un petit sourire qui se dessina peu à peu sur ses lèvres. Il porta une cigarette à ses lèvres et l’alluma … Jouer l’indifférence ne fonctionnerait pas toujours et encore moins avec la demoiselle. Peut-être n’avaient-ils pas été aussi proches qu’elle l’avait souhaité mais, elle le connaissait assez bien pour savoir que tout ça n’était que des apparences ! Une échappatoire pour sauver ce qu’il lui restait de fierté. Sena ne voulait plus rien ajouter et elle hésitait sérieusement à filer, lui lancer un dernier regard noir, se lever et quitter cet endroit sordide mais … Il ouvrit la bouche !

    Ses mots furent plus tranchants que des lames de couteaux. Sena sentit la rage la traverser des pieds à la tête. Ses joues devinrent lentement plus rouges et ses yeux commencèrent à briller de milles feux. La blondinette inspira profondément pour préserver son calme, elle ne devait pas être la première à céder ! C’était lui le plus faible et il fallait qu’il comprenne et accepte cette nouvelle vérité. La Hunter croisa les bras sur la poitrine et poussa un grand rire, un rire franc comme elle en lâchait souvent. Tous les regards se tournèrent à nouveau vers leur table, ils devenaient presque aussi intéressants qu’une véritable petite scène de théâtre ! Sena se contre-fichait que les gens l’observent, elle allait lui faire regretter ces paroles idiotes … La réflexion n’avait jamais été le point fort de Samaël ! Il fonçait tête baissée et pleurait les conséquences de ses actes. La jeune femme cessa de rire et se pencha lentement vers lui pour reprendre leur conversation, tout ça ne s’arrêterait pas là !

    Il avait mentionné Adriel comme s’il s’agissait d’un vulgaire chien égaré qu’une voiture aurait écrasé. C’était un être humain ! Une personne de leur propre camp ! Comment pouvait-il le traiter de la sorte ? Sena était offusquée de l’attitude irrespectueuse de Samaël. Il souillait la mémoire du défunt de ses paroles, de plus il persistait dans la protection de Liltih … Grave erreur. Cette fille était désormais morte et c’était une merveilleuse chose ! La blondinette se sentirait plus sereine en sachant qu’une psychopathe dangereuse de moins rôdait autour de gens innocents. Elle lança un regard qui en disait long à son interlocuteur, ils n’allaient pas pouvoir passer la soirée entière à débattre de cette morte … Morte pour laquelle Sena ne montrerait jamais une once de respect ! Voilà le châtiment des meurtriers ! La Hunter le vit se lever et se poster devant elle, lui imposant l’ultime tentation. Ce qu’elle aurait aimé pouvoir sortir son arme et le tuer d’une balle … Malheureusement Sena était loin d’être la victime principale dans cette histoire, ce n’était pas à elle de faire ça !

    « - Ne me tente pas je pourrais céder à la tentation ! »

    Elle rit une seconde fois, restant bien sagement assise. Samaël ne valait pas la peine qu’elle se fatigue … Il ne ferait rien contre elle et la belle blonde avait promis de le laisser aux mains de Robin ! La Hunter refusait cependant de le laisser croire qu’il y avait la moindre chance qu’il soit plus puissant qu’elle. Sena connaissait parfaitement son domaine, elle était douée pour ce qu’elle faisait et les monstres qu’elle capturait ne s’en tiraient pas si facilement ! Elle se leva lentement et abusa de toute sa grâce, les yeux étaient désormais collés sur sa fine silhouette qui se détachait dans la pénombre. La demoiselle secoua lentement la tête et poussa un petit soupire, elle fit un pas vers l’homme et se pencha à son oreille tout en susurrant sensuellement :

    « - Tu n’imagines pas à quel point j’ai changé ! Tu devrais te méfier Samaël … Tu es seul contre tous ! »

    Elle lui caressa le bras, Sena n’utilisait pas son don … L’intimidation était son fort ! Elle avait l’impression d’avoir un petit être fragile entre les mains, quelqu’un qu’elle pouvait protéger ou écraser tout simplement en serrant la main. La jeune femme s’approcha encore davantage de Samaël et passa une main sous le haut de l’homme très rapidement, enfonçant ses ongles dans sa chair. De l’autre main, elle sortit son arme qu’elle positionna verticalement de façon à ce que personne ne la voit. Le sourire sadique qu’elle arborait ne signifiait rien ! Il savait tout autant qu’elle que ce n’était ni le moment ni l’endroit pour se livrer à un combat … Sena ne mettrait pas la vie de personnes innocentes en danger ! Et lorsqu’elle pensait à des civils, elle songeait bien évidemment à ces pauvres filles qui dansaient. Tous les autres obsédés qui les scrutaient ne méritaient pas mieux que Samy !

    « - Je ne te ferais rien … Je le sais et tu le sais ! Je te donne un avant-goût de ce que ton adorée Lilith a ressenti lorsque la balle a traversé sa pauvre peau fragile ! »

    Sena souffla sur le cou de Samaël tout en enfonçant son arme dans le ventre de l’homme, elle aurait pu le tuer … Il n’aurait pas le temps de faire quoi que ce soit, une balle et tous les problèmes de Robin seraient de mauvais souvenirs ! La proposition était alléchante mais la blondinette n’en avait pas le droit, une promesse reste une promesse. Elle se décolla de Sam’ tout en rangeant son arme, ils n’avaient plus rien en commun avec les adolescents qu’ils avaient été à une époque ! Lui qui était presque le symbole du bien à Stonewall était devenu le leader des ratés et des monstres … Elle, petite fille fragile et perdue dans un monde hostile, avait enfin trouvé sa voix ! Sena se tourna vers Sam’ tout en l’observant en souriant.

    « - J’ai bien envie de t’envoyer rejoindre Lilith mais … Robin sera bien plus heureuse que moi de le faire ! Je me réserve le droit de venir assister à ta mort ! »


    Elle rit encore, de ce rire sadique qu’elle avait peaufiné. Les gens ne regardaient plus qu’eux, ce couple si étrange et si dangereux. Ils étaient tous sur leur garde, certains prêts à sortir une arme en cas de problèmes et d’autres prêts à plonger sous la première table venue. La Hunter revint s’asseoir et amena son verre à ses lèvres, goûtant encore au plaisir de l’alcool une dernière fois. Ce rendez-vous entre ennemis n’avait plus raison d’être ! Sena avait dis ce qu’elle avait à dire désormais ils allaient se quitter sur ces quelques notes mitigées entre nostalgie, dégoût et violence. La blonde avait déjà une idée pour leur future rencontre … Samy allait avoir une jolie surprise !

Revenir en haut Aller en bas
Samaël L. Harlow

Samaël L. Harlow

Féminin Nombre de messages : 1342
Credits : Maybe tomorrow

B l a c k O u t
P o u v o i r s: Electrokinésie
R e l a t i o n s:

When Cinderella die [ PV Samaël ] Empty
MessageSujet: Re: When Cinderella die [ PV Samaël ]   When Cinderella die [ PV Samaël ] EmptyDim 15 Nov - 17:57

    Il souhaitait réellement que Sena perde son calme et tente quelque chose contre lui. Depuis combien de temps ne l’avait-il pas vue en action ? Il se souvenait qu’elle était plutôt douée en combat rapproché et en tir, et il était presque impatient de pouvoir se mesurer à elle. Il était certain de ses capacités et savait qu’il pourrait se sortir de ce mauvais pas sans trop de problèmes, de plus il savait que Sena ne le tuerait pas. Elle le menaçait mais il restait au fond d’elle tous les souvenirs dont elle n’avait pas pu se détacher de l’ancienne affection qu’elle avait pour lui. Faible, bien trop faible pour faire la part des choses … Ce qu’elle lui confirma :

    « Ne me tente pas je pourrais céder à la tentation ! »

    Ce n’étaient que des mots, rien de plus, qui tirèrent un ricanement narquois à Samaël. Elle était incapable de faire quoi que ce soit ! Elle pouvait se montrer insensible face à des étrangers, mais pas face à un ancien ami, face à quelqu’un dont elle avait secrètement rêvé pouvoir partager des sentiments plus forts que l’amitié … Toute sa colère ne pouvait rien contre le reste, elle avait toujours été de cette trempe, trop sentimentale et incapable de se détacher de son passé.
    Samaël resta de marbre quand elle se pencha vers lui, révélant son décolleté plongeant. Sa robe mettait superbement ses formes en valeur, mais cela ne lui faisait ni chaud, ni froid. Il n’avait absolument jamais été attiré par la jeune fille, il n’avait toujours vu en elle qu’une amie … Et maintenant une ennemie. Son jeu de la séduction n’avait aucun effet sur lui, mais il pouvait néanmoins le retourner à son avantage, ou jouer avec. Il n’avait rien à perdre à ce jeu là …

    « Tu n’imagines pas à quel point j’ai changé ! Tu devrais te méfier Samaël … Tu es seul contre tous ! »

    Samaël eut un rictus moqueur. Certes, elle avait bien changé depuis Stonewall, mais pas encore assez pour déclencher une fusillade ici, ni pour vraiment essayer de le tuer. Quand elle passa ses mains sous son pull pour lui griffer la peau, puis planter le canon de son revolver dans le ventre, il ne sourcilla pas. Il tourna légèrement la tête sur sa gauche et adressa un sourire pervers au barman, comme pour montrer à un vieil ami la superbe créature qu’il allait s’envoyer quand la soirée serait plus avancée … Le barman, qui les avait regardé d’un air méfiant jusqu’à maintenant, se détendit et lui fit un clin d’œil salace avant de retourner à ses consommations. Assuré que plus personne ne les regardait bizarrement, Samaël reporta son attention sur Sena. Il n’aimait pas la sensation de l’arme sur sa peau, mais il s’imposait de rester calme. Sena ne ferait absolument rien, c’était une certitude … Certitude qu’elle lui confirma d’ailleurs, comme en réponse à ses pensées.

    « Je ne te ferais rien … Je le sais et tu le sais ! Je te donne un avant-goût de ce que ton adorée Lilith a ressenti lorsque la balle a traversé sa pauvre peau fragile ! »

    Les doigts de Samaël se crispèrent légèrement quand elle ramena à la conversation le soir où Robin avait tiré sur Lilith. C’était une scène qui hantait le jeune homme chaque nuit, mais à laquelle il évitait bien soigneusement de penser quand il était éveillé. Son imagination lui fournissait pourtant toujours plus de détails extravagants sur cette soirée, et il ne supportait pas de se figurer Robin, celle qu’il avait tant aimée, tirer sur Lilith. La douleur qu’amenaient ces pensées était insupportable. Il se força donc à ne rien répondre à Sena.

    « J’ai bien envie de t’envoyer rejoindre Lilith mais … Robin sera bien plus heureuse que moi de le faire ! Je me réserve le droit de venir assister à ta mort ! »

    Cette fois, Samaël eut un petit rire. La jeune fille avait rangé son arme et semblait sur le point de se lever, mais il la saisit par la taille et la plaqua contre le dossier du fauteuil. Il plaqua ses lèvres sur celles de Sena dans un baiser violent sans aucune passion tandis que son autre main attrapait son arme qu’il transféra dans sa propre veste, puis posa sa main sur sa gorge nue. Il envoya alors une décharge électrique qui traversa la jeune fille, faisant bien attention à ce que sa puissance soit à peine suffisante pour qu’elle ressente la douleur, mais pas assez pour arrêter son cœur. Il regarda son corps s’arquer en arrière sous le choc électrique et le cri qu’elle poussa sonna comme une douce musique à ses oreilles. Il recula légèrement, un sourire satisfait aux lèvres. Quand elle eut repris ses esprits, il se pencha vers elle et lui murmura à l’oreille :

    « Un avant-goût de ce que ton adorée Robin subira quand elle croisera à nouveau ma route … Parce qu’elle non plus n’aura pas le cran de me mettre une balle entre les deux yeux ! »

    Sans attendre qu’elle ne réagisse, il se leva et se dirigea d’un pas vif vers la sortie, slalomant entre les différents clients du pub. Peut-être qu’après ça, Sena aurait vraiment envie de le tuer … Mais finalement, il n’y tenait plus tant que ça. Voir la douleur, même rapide, passer sur son visage, avait redonné des couleurs à sa soirée et il se sentait d’excellente humeur. Tant qu’il évitait de penser qu’il s’était laissé aller à utiliser ses pouvoirs pour engendrer la douleur de façon totalement gratuite … Tout irait bien.

_________________
    Here are the memories
    As empty as my life has slowly become
    Times changed forever that night
    Leaving only empty memories
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




When Cinderella die [ PV Samaël ] Empty
MessageSujet: Re: When Cinderella die [ PV Samaël ]   When Cinderella die [ PV Samaël ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
When Cinderella die [ PV Samaël ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CITIES | AROUND THE WORLD :: . l o n d o n :: . n i g h t ' s ; l i g h t s-
Sauter vers: